L’organisme

Mission

Notre mission consiste à améliorer l’efficacité des organismes communautaires en approvisionnement alimentaire, qui sont des organismes de bienfaisance enregistrés, en mettant en place et en coordonnant un système équitable de redistribution des denrées alimentaires recueillies par La Moisson Maskoutaine au profit desdits organismes.

Équipe

Claudine Gauvin, directrice générale
info@lamoissonmaskoutaine.qc.ca
Lyne Guilmain, adjointe administrative
info@lamoissonmaskoutaine.qc.ca
Lucie Benjamin, superviseure de l’entrepôt
entrepot@lamoissonmaskoutaine.qc.ca
Jean-Pierre Brien, commis à l’entrepôt
Alpha Dialo, commis à l’entrepôt
Chantale Vanier, animatrice des Cuisines collectives
c.vanier@lamoissonmaskoutaine.qc.ca
Patricia Girouard, animatrice des Cuisines collectives
p.girouard@lamoissonmaskoutaine.qc.ca
Alexandra Gibeault, chargée de projet et responsable des communications
gpm@lamoissonmaskoutaine.qc.ca (sept. à janvier)
communications@lamoissonmaskoutaine.qc.ca (à l’année)

Historique

Au printemps 2002, Centraide Richelieu-Yamaska invitait à une réflexion commune, le CLSC–CHSLD des Maskoutains, l’Évêché, la Ville de Saint Hyacinthe et les organismes d’entraide humanitaire de Saint Hyacinthe, afin de résoudre la problématique de la cueillette et de la distribution des surplus de denrées alimentaires sur le territoire de la ville de Saint Hyacinthe pour les organismes affiliés à Centraide.

À la suite de ces rencontres, les artisans ont choisi de concerter leurs efforts et de créer un guichet unique. Par conséquent, la décision fut prise de ne plus donner de paniers de Noël, mais d’offrir aux personnes souffrant d’insécurité alimentaire la possibilité de choisir la nourriture reçue en don par la population et ainsi, aider les organismes d’entraide humanitaire tout au long de l’année.

Fruit de L’Accord de l’Avenue de la Concorde, signé le 12 septembre 2002, est née La Moisson Maskoutaine, facilitant la gestion de toutes les demandes des organismes et assurant la distribution de ces denrées aux bons endroits.

Rapport d’activités